Liens commerciaux

0

Incertitude sur le front des élections. Bien malin qui peut parier sur la tenue d’élections à l’horizon décembre 2017. A l’hypothèque financière, vient s’ajouter le casse-tête sécuritaire dans le Kasaï. Conséquence logique : le fichier électoral ne sera pas prêt fin juillet 2017, comme initialement prévu par la CENI.
Suite au précédent, la très attendue loi sur la répartition des sièges traînera dans le pipeline. A moins que par un miracle divin, le Kasaï, dans son ensemble, redevienne ce havre de paix -ou presque- qu’il a toujours été.
Epais brouillard aussi sur la scène politique. Six mois après la signature du compromis de la Saint Sylvestre, il n’y a toujours pas de Conseil national de suivi de l’Accord. Même au sein de l’Opposition qui conduit le Gouvernement, plus personne n’est en mesure d’expliquer le pourquoi de ce long retard à l’allumage. Or, sans le CNSA, la Transition post-Accord du 31 décembre est un leurre parce que désincarnée.
La vie politique s’est comme arrêtée. Quand le Président parle de la permanence du dialogue, est-ce une prédiction ? Annonce-t-il les " choses à venir " ? Lève-t-il le coin du voile du coup d’après ? Dans le microcosme politique, on rivalise de conjectures sur les ressorts des propos présidentiels.
A Limete, la lisibilité n’est pas non plus le trait dominant. D’un côté, l’UDPS n’en finit pas d’être écartelée entre les obsèques du « lider maximo » et son positionnement au sein du Rassemblement dans la perspective de la présidentielle. De l’autre, le très entreprenant et ambitieux G7, qui œuvre dans le sens de faire de son champion un candidat naturel de l’Opposition à l’élection suprême.
Entre les deux, une aile de l’opposition, passée aux affaires dans un contexte d’érosion continue du Franc congolais. Un effondrement de la monnaie nationale qui lamine chaque jour un peu plus le déjà faible pouvoir d’achat du " peuple ". Voilà qui en rajoute à la sinistrose ambiante.
Ce n’est pas du message coupe-gorge des Evêques catholiques que viendrait l’éclaircie. Alors, ce ne serait pas se payer les mots si on résumait ce flottement en "Attention danger ! "
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top