Liens commerciaux

0


Depuis que le Mouvement de Libération du Congo, parti cher à JP Bemba a pris la décision très controversée de signer l’Arrangement particulier au Palais du Peuple, tout en rejetant toute participation au Gouvernement de Bruno Tshibala, c’est la cacophonie au sein de cette formation politique de l’Opposition.

Les milliers de militants du MLC ne comprennent pas pourquoi refuser de participer au Gouvernement, et accepter d’aller au CNSA pour lequel l’Opposition radicale avec le Rassemblement piloté par le duo Félix Tshisekedi- Pierre Lumbi a réservé une fin de non recevoir. Ce, dit-on à Limete, à cause du non respect de l’Accord de la Saint Sylvestre. Or, dans l’opinion, tous ceux qui ont signé l’Arrangement particulier du Palais du Peuple sont désormais assimilés aux Alliés de la Majorité présidentielle. Dans cette veine, le MLC de JP Bemba, en signant l’arrangement particuliers sous les yeux de Minaku et Kengo est devenu l’allié de la MP au même titre que le MLC-Libéral de Thomas Luhaka. Car la vraie opposition aujourd’hui est celle qui ne participe pas à la mise en œuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre telle que déroulée par la Majorité présidentielle. Il s’agit du Rassemblement aile/Limité qui a refusé de participer et au Gouvernement et au CNSA…
A cette confusion déroutante s’ajoute la guerre de leadership au sein du MLC.
Deux listes de délégués MLC au CNSA ont été envoyées au président Kabila ! Une signée par Babala et une autre par Bazaïba qui avait pourtant refusé de signer l’Arrangement particulier du Palais du peuple. Quelle confusion ! Et à la MP, on rit sous cape. Entretemps, les militants sont déroutés. "Puisque vous vous disputez les postes, pourquoi avoir refusé de participer au Gouvernement là où on aurait pu avoir la possibilité de donner de l’emploi aux nombreux cadres et militants" s’interrogent les " fourmis " de JP Bemba.

DANGEREUX VIRAGE DU MLC
Là, la bataille tourne autour du poste de Vice-président et 3 postes de Membres de la plénière, alors qu’avec des ministères, on aurait des postes pour caser de nombreux Cadres. Ils ne voient que leurs intérêts personnels et financiers, dénoncent les militants à la base. Le virage que vient de prendre le MLC est donc dangereux pour la survie de ce parti.
Une autre question qui taraude les esprits à la base du parti bembiste est celle de savoir pourquoi Fidèle Babala, en dépit de son dossier judiciaire, a signé un Accord politique, pendant que son ami, Clément Kanku, est interdit de quitter le territoire national ?
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top