Liens commerciaux

0
Le ministre congolaise Alexis Thambwe Mwamba, ciblé par une plainte en Belgique pour crime contre l’humanité, s’est exprimé ce vendredi 16 juin 2017 à propos des accusations que contient le dossier judiciaire ouvert à son encontre.

Par le biais de son avocat Laurent Kennes, le ministre congolais livre sa version des faits selon laquelle il était à l’époque chargé de la communication du RCD et qu’il n’avait pas de pouvoir militaire au sein de ce mouvement. Selon lui, il n’a donc fait que commenter un événement sur lequel il n’avait aucune prise, rapporte le média belge La Libre.

Le ministre congolais est accusé d’avoir revendiqué la destruction en plein vol d’un Boeing 727 de la compagnie Congo Airlines, avec à son bord 50 personnes dont 43 civils essentiellement des femmes et des enfants, et 7 membres d’équipage. Le fait se déroule aux abords de Kindu, dans un contexte de guerre, le 18 octobre 1998.

Will Cleas Nlemvo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top