Liens commerciaux

0

La séance plénière de cet avant-midi à l’Assemblée provinciale du Kasaï a tourné au cauchemar pour trois membres du bureau. Le vice-président, le rapporteur et le questeur de cet organe ont été simplement déstitués.

17 sur 30 députés provinciaux ont signé la mise en accusation introduite séance tenante. Malgré leurs moyens de défense présentés à la même occasion, ces trois membres du bureau n’ont pas pu dissuader leurs collègues qui, en faveur d’un vote, ont décidé de les déchoir. « Il leur est reproché trois griefs principaux: Ils ont installé un climat des tensions et des divisions parmi les députés. Ils brillent par le manque de civisme et d’éthique professionnelle et n’ont pas joué leur rôle« , rapporte président de l’Assemblée provinciale du Kasaï, François Madila sur les ondes de la radio Top Congo. Concernant les griefs retenus contre le questeur, il précise que ce dernier s’était transformé en prêteur d’argent. « Il a institué un système qui rappelle banque Lambert. Il prêtait de l’argent à intérêt aux députés et aux personnels administratifs« , déplore-t-il. Leur remplacement, après élections, pourront se faire dans deux jours.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top