Liens commerciaux

0
À l’issue de leur 54ème session ordinaire, les évêques membres de la CENCO ont appelé à une mobilisation populaire. A partir de ce dimanche, ils décident de prêcher par l’exemple.
« La Cenco lance ce dimanche, 02 juillet 2017 dans toutes les paroisses de la RDC, la campagne de sensibilisation pour les manifestations pacifiques! » annonce un tweet posté sur le compte de l’Église catholique.



Ce que la CENCO ne précise pas, c’est le déroulement de ces « manifestations pacifiques ». Des manifestations qui s’annoncent en série.
Les fidèles catholiques semblent, à en croire les réactions à cette publication, adhérer à cette démarche de la Ceno. Par contre, la Majorité présidentielle accuse la Ceno d’être partiale et de prendre parti pour une aile du Rassemblement, la fraction dirigée par le tandem Tshisekedi-Lumbi.



Réuni mercredi 28 juin 2017 sous la direction d’Aubin Minaku, le bureau politique de la MP a protesté, dans une déclaration publiéé dans la foulée de cette rencontre.
« Le bureau politique de la Majorité présidentielle et alliés appelle la Ceno à jouer adéquatement son rôle spirituel par la diffusion des messages de paix à l’endroit de la population et l’exhorte à rester dans la logique qui a prévalu lors que les évêques, au cours de la remise de leur rapport final au Chef de l’État, ont vivement recommandé celui-ci à agir conformément à ses prérogatives de garant de la nation pour sauver le processus en cours et la démocratie dans notre pays « , rappelle le texte de cette déclaration signée par 33 membres du Bureau politique dont le député national Henri-Thomas Lokondo.




Puis: « à la population congolaise de garder toute sa confiance aux institutions de la République et de ne pas céder aux manipulations des politiciens qui l’incitent à la violence« .
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top