Liens commerciaux
           

0


Une révolution votée ce mercredi par le Parlement européen affirme que le gouvernement congolais doit respecter la Constitution et organiser d’ici la fin de l’année l’élection présidentielle pour trouver un successeur à Joseph Kabila.>Le Parlement européen a voté une résolution demandant au président Joseph Kabila de respecter l’accord signé le 31 décembre, pour l’organisation des élections avant la fin de l’année en cours en République démocratique du Congo. Il demande, dans cette résolution approuvée à main levée, que « des élections transparentes, libres et équitables se déroulent de façon crédible avant la fin de 2017 »

Le Parlement européen soutient aussi l’organisation d’une enquête internationale pour faire la lumière sur les violences commises envers les civils dans la région du Kasaï. « La violence contre la population doit cesser« , affirme Hilde Vautmans (Open Vld/ALDE). « Outre une solution politique, il faut aussi que les auteurs, qu’ils fassent partie des autorités ou non, soient tenus responsables. C’est pourquoi je plaide pour une enquête internationale indépendante concernant tous les crimes commis. »

La résolution aborde aussi le sujet des sanctions à l’égard de personnalités congolaises. « Nous exprimons notre soutien aux sanctions contre les 16 fonctionnaires congolais et lançons un appel aux organisations régionales et internationales pour préparer une stratégie de sortie pour Kabila« , a commenté l’euro-député N-VA Mark Demesmaeker.

La Belga 
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top