Liens commerciaux

0

La vague d’évasions dans les prisons centrales du pays inquiète plus d’uns.

A l’occasion de l’an 1 du Rassemblement, Moïse Katumbi est revenu sur cette question, estimant que « c’est le jeu du pouvoir afin d’installer l’insécurité pour justifier le report des élections ». Il l’a annoncé au cours d’une interview accordée aux confrères de la Libre Afrique ce dimanche 11juin 2017.

» Une fois encore, cherchez à qui profite le crime. » poursuit-il

Dans son interview au Spiegel, Kabila expliquait qu’en 2011, vu la guerre à l’Est, on ne pouvait mobiliser de l’argent pour des élections. « Il peut être tenté de réutiliser les mêmes recettes pour justifier la non tenue des élections. Mais nous ne le laisserons plus faire. Le peuple est fatigué », promet-il.

« Nous vivons dans l’insécurité quotidienne parce que le Congo n’est plus dirigé. Regardez ce qui vient encore de se passer ce dimanche à Beni. Plus de 900 prisonniers évadés sur 960 détenus. Combien d’évasions sur un mois ? », se demande-t-il.

« L’évasion est devenu chez nous un sport national et il faudrait qu’il soit agréé par le pouvoir. Tout cela pour créer l’insécurité et ne pas organiser les élections », se plaint Moïse. « Et personne ne démissionne ! » conclut-il.

Times.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top