Liens commerciaux

0

L’ancien gouverneur de l’ex-Katanga a nommé, hier mercredi 31 mai, le président de l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC), Olivier Kamitatu Etsou, son porte-parole.

" L’expérience et l’expertise d’Olivier Kamitatu nous seront précieuses dans notre lutte pacifique pour instaurer l’Etat de droit dans notre pays. Il porte un message clair, celui du respect de la Constitution et de la prise en compte de l’aspiration du peuple. Parce que nous partageons ensemble ces convictions, il portera maintenant aussi ces messages pour moi et j’en suis très heureux pour la RD Congo ", s’est félicité Katumbi dans un communiqué dont une copie a atterri à la Rédaction de Forum des As.
L’initiateur de la maison de sondage BERCY sera chargé de communiquer les positions officielles du candidat à l’élection présidentielle et contribuera au renforcement de la cellule communication de l’opposant congolais, a précisé le document.
Moïse Katumbi, condamné à l’exil, après sa condamnation à 3 ans de prison dans une affaire immobilière, vient de poser, en l’espace de 24 heures, un deuxième acte politique important. On rappelle que mardi 30 mai, l’ancien Gouv du Katanga avait annoncé que son avocat conseil, le Français Éric Dupond-Moretti, allait saisir le vendredi prochain 2 juin, le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies, suite au " harcèlement " dont lui et ses proches seraient l’objet de la part du Pouvoir rd congolais.
Déterminé à diriger le deuxième plus grand pays d’Afrique après l’Algérie, Moïse Katumbi, sentant certainement sa candidature à l’élection présidentielle de 2017 menacée d’invalidation, a retroussé les manches pour se battre.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top