Liens commerciaux

0

Le parquet de Matete à Kinshasa a été attaqué par des hommes armés non autrement identifiés vers trois heures du matin. Selon des sources judiciaires, tous les détenus du cachot local se sont évadés. Leur nombre n’est pas encore connu, mais on parle de plus d’une vingtaine de détenus pour la plupart accusés de vol ou de viol. Le reporter d’ACTAULITE.CD a remarqué une dizaine de véhicules et des motos brûlés et trois policiers blessés.


« Il y a eu échange des tirs entre les assaillants et la Police. Nous avons quelques policiers qui sont blessés. Des véhicules ont été brûlés. Je ne sais rien vous dire d’autre, » a témoigné un policier trouvé sur place.



Colonel Pierrot- Ezéchiel Mwanamputu, porte-parole de la Police Nationale congolaise, a dit à ACTUALITE.CD iqu’une équipe a été diligentée sur place pour enquêter.

“Nous avons envoyé des éléments sur place pour enquêter sur ce qui s’est passé. Et nous ferons un communiqué officiel avant 12 heures”, a dit l’officier à ACTUALITE.CD. “Nous sommes en train d’enquêter. La Police est déjà sur place. On en saura davantage bientôt, a ajouté Thierry Gaibene, bourgmestre de Matete.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top