Liens commerciaux

0


Tantôt on le croyait à Kinshasa comme nombre de ses pairs. Erreur. Kin-kiey Mulumba, dit KKM, est bel et bien aux côtés des siens. A Masi. Ce territoire qui l’a élu en 2006 et réélu en 2011. Ce verrou du camp nationaliste qui a fini par s’identifier au leader du P.A (Parti Pour l’Action). Preuve grandeur nature de l’encrage de Kin-kiey dans Masi ?

Les images montrent "Bakala ya ngolo" recevant le Raïs de retour de Tshikapa. Tout indiquait que KKM était comme un poisson dans l’eau : la tenue décontractée, la communion avec son peuple de Masi. Le temps de cette escale, le Raïs a sans doute une fois de plus savouré ce bain de foule ce bain de foule dont Kin-kiey détient le secret. Pas donc étonnant que le P.A. soit l’un des partis le plus en vogue dans ce territoire clé du Kwilu.
Pour les élections à venir, Kin-kiey se dépense sans compter pour d’une part sensibiliser les populations de Masi à l’enrôlement, et d’autre part, faire en sorte que la CENI atteigne tous les coins de ce vaste territoire. Histoire de permettre à Masi d’être représenté dans les assemblées nationales et locales au prorata de son poids démographique.
Dans ce pays où le personnel politique-y compris les élus-passe le plus clair de son temps à Kinshasa, KKM le consacre à sa base, dans ces pans du pays réel qu’est Masi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top