Liens commerciaux
           

0

La sensibilisation à la mise à la retraite des agents et fonctionnaires de l’Etat se poursuit. Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique a dans le cadre du projet de réforme et de rajeunissement de l’Administration publique échangé avec les directeurs généraux de régies financières et le directeur général de l’Institut national de statistique.

Ces derniers sont appelés à apprêter les listes des candidats à la retraite de leurs administrations respectives. Pour ce faire, un délai de dix jours leur a été accordé pour présenter au coordonnateur de ce projet la liste définitive de candidats admis à la retraite au sein de leurs régies.
Le directeur général de l’INS, Roger Shulungu a fait savoir que la mise à la retraite est une opération salutaire qui va permettre le rajeunissement de l’administration publique. "C’est une occasion qui va nous permettre de dégager certains postes au profit de la jeunesse pour ainsi rajeunir notre administration qui depuis des années n’a pas connu de retraite", a-t-il soutenu. "Nous procédons par la sensibilisation pour l’implication des agents concernés", a mentionné le numéro 1 de l’INS. Il faut atteindre 65 ans au minimum et avoir totalisé 35 ans de service. Tels sont les grands critères d’éligibilité, selon lui.
Il est temps que les cadres et agents de l’administration publique qui ont rendu de loyaux services à la nation puissent être récompensés avec dignité. C’est le but de l’appui financier qu’apporte la Banque mondiale à travers son Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP).
Le ministre de la Fonction publique a lancé le processus de la mise à la retraite des fonctionnaires de l’Etat, le 05 juin dernier en présence des secrétaires généraux et des syndicalistes de l’administration publique. Avant ce lancement, Michel Bongongo avait échangé avec les cinq ministères pilotes à savoir le Budget, les Finances, la Fonction publique, le Plan et la Santé. Il était question au cours de cette rencontre de lever l’option du couplage stratégique et opérationnel du processus de mise à la retraite avec la titularisation de l’ensemble du personnel administratif.
Par ailleurs, le PRRAP et le ministère de la Fonction publique s’accordent sur une démarche rigoureuse, garantissant la transparence afin de réduire le nombre de plaintes enregistré la fois passée. Le patron de l’administration publique a indiqué qu’un premier contingent d’agents et cadres éligibles à la retraite a été déjà identifié.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top