Liens commerciaux
           

0
Les élections générales prévues en décembre 2017, selon un accord signé le 31 décembre 2016, risquent d'être reportées son des sources de la Commission électorale.



Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, s'est dit "opposé" à toute ingérence étrangère dans l’organisation des prochaines élections, censées se tenir en décembre 2017, conformément à l'accord politique signé le 31 décembre 2016 entre les autorités et l'opposition.

Cette déclaration a été faite par Kabila lors d'un Conseil ministériel qu'il a présidé vendredi à Kinshasa, a rapporté le porte-parole du gouvernement Lambert Mende dans un compte-rendu.

"Le Président de la République a réitéré le caractère national des élections et rejeté fermement toute ingérence étrangère dans l’organisation des scrutins en RDC " , indique la même source.

Kabila a, en outre, appelé la Commission électorale à "agir en toute responsabilité et à rejeter toutes les pressions extérieures de qui que ce soit en ce qui concerne les questions électorales qui relèvent strictement de la souveraineté nationale ".

Il a, par ailleurs, appelé le gouvernement à " accélérer la mise à la disposition de la centrale électorale les fonds nécessaires à la finalisation de son travail " et à déposer "rapidement " au Parlement les projets de lois attendues, particulièrement la loi électorale qui devra prendre en compte les Congolais de l’étranger dans le processus électoral.

Dans une interview accordée en mai dernier à l’hebdomadaire allemand "Der Spiegel" , Kabila avait déclaré "n’avoir rien promis du tout" quant à la tenue des élections en décembre 2017, il a, toutefois, indiqué souhaiter les organiser "aussi vite que possible".

Un responsable de la Commission électorale indépendante (Ceni), avait déclaré, la semaine dernière, à Anadolu que celle-ci envisageait de reporter la tenue des élections à 2018, compte tenue notamment du retard pris pour le début de l’opération d’enregistrement des électeurs dans plusieurs provinces et la persistance des violences dans la région du Kasaï (Centre).

AA/Kinshasa/Pascal Mulegwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top