Liens commerciaux

0



Les FARDC, appuyées par la Force de la Monusco et les gardes de parc de l’Institut national de conservation de la nature (ICCN), ont repris à des groupes armés plusieurs villages au sud du lac Édouard, dans les territoires de Rutshuru et Lubero, au Nord-Kivu, a annoncé ce mardi 13 juin la mission onusienne.

« Ces opérations conjointes, menées depuis trois semaines, visent à neutraliser les groupes armés qui sévissent dans cette région, et y commettent toutes sortes d’exactions contre les civils. La Monusco apporte essentiellement un appui technique et logistique aux FARDC, aussi appuyées par les gardes de l’ICCN », ajoute la même source qui précise que dans le territoire de Lubero, les villages Tchondo, Chanika, Birua, Kamuhororo, Kafunzo ont été repris. Des pêcheries situées sur la côte ouest du Lac Édouard, notamment Kamandi, Lunyasenge, Vuhoyo, où ces groupes armés ont installé leurs quartiers généraux en vue des activités criminelles, ont aussi été détruits.

Cette opération a notamment occasionné la mort de deux cadres du groupe armé Mai-Mai Charles et l’arrestation de douze miliciens. Une vingtaine d’entre eux se sont rendus aux FARDC et à la Monusco, alors que des armes et des munitions ont été récupérées.

Georges Katsongo, président de la coordination territoriale de la Société civile, cité par la MONUSCO, estime que plus de 8 900 ménages sont toujours en fuite.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top