Liens commerciaux

0
Les salaires des fonctionnaires congolais devraient être réajustés au taux de 1460 francs le dollar afin de mettre fin à «l'escroquerie de l'Etat», a recommandé le sénateur Jacques Djoli dimanche 11 juin lors du débat sur le budget 2017 au Sénat.


 «Nous avons souligné ce décalage que d’aucuns n’ont pas hésité de qualifier d’escroquerie: les fonctionnaires sont payés au taux de 9300 francs [le dollar]. Le salaire là est divisé pratiquement par deux. Il faut arriver à résoudre cette question-là en mettant le curseur à plus ou moins 1460 francs. Et l’Assemblée nationale a demandé que ça soit fait», a déclaré le sénateur du Mouvement de libération du Congo (MLC), parti de l’opposition.   En raison de la dépréciation de la monnaie nationale face au dollar américain, les salaires des agents et fonctionnaires de l’Etat dévaluent au quotidien. Jacques Djoli estime que le projet de budget 2017, présenté par le ministre d'Etat à  charge du budget, Pierre Kangudia, manquait de réalisme et de crédibilité.


  «Comment dire que vous allez avoir le taux de change à fin exercice, c’est-à-dire en décembre, à 1700 francs congolais le dollar; alors qu’aujourd’hui, nous sommes à plus ou moins 1500 [francs le dollar] ? Et le prix d’essence à la pompe est déjà à 1730 francs.



Donc, ce n’est pas réaliste!», affirme M. Djoli.   Il a par ailleurs conseillé au gouvernement Tshibala de se concentrer sur les objectifs à court terme. «Vous n’allez pas vous lancer dans la construction des palais, de bibliothèques de l’Assemblée nationale… Le peu de moyens que nous avons, nous organisons les élections et le pouvoir qui viendra va alors se lancer dans des objectifs en matière agricole et autres», a recommandé Jacques Djoli.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top