Liens commerciaux

0
La RD Congo se prépare à lancer sa contre offensive contre les européens, coupables à ses yeux d’avoir sanctionnées 9 personnalités haut placées dans le régime.
Selon une source gouvernementale, la RDC n’ayant pas les moyens d’affronter l’UE a décider d’ isoler et de cibler principalement la Belgique. C’est elle qui subira la colère de Kinshasa. Le royaume doit s’attendre à une réponse musclée.

Selon notre source, proche du gouvernement, contactée mercredi par la Rédaction de 7SUR7.CD et qui a requis l’anonymat, tous les européens ne seront pas mis dans le même sac.

Le gouvernement va se focaliser sur la Belgique.
Un pays que l’actuel pouvoir de Kinshasa considère comme étant à la base de ses sanctions qui ne visent qu’une seule chose: instaurer le néocolonialisme.

Ainsi, le régime Kabila cherche à frapper le pays de Charles Michel là où ça lui fera le plus mal.

Selon cette même source, le gouvernement est en train de finaliser une liste de 9 secteurs ou domaines représentant les 9 personnalités sanctionnées devant faire l’objet des représailles des autorités congolaises.

Il sera notamment question de réduire la fréquence de la desserte de Bruxelles Airlines à Kinshasa au profit de Air France par exemple, ce qui risque d’être un coup dur pour la compagnie aérienne belge parce que Kinshasa est l’une de ses destinations privilégiées.

Parmi les sanctions , l’on envisage également le retrait du signal FM de la RTBF.

A en croire notre source , la RDC va accentuer l’offensive diplomatique au niveau du continent pour obtenir de l’Union africaine une position unanime et commune contre ces sanctions de l’UE.

D’ores et déjà le président Alpha Condé , président de la République de Guinée et celui en exercice de l’UA va dépêcher dès ce jeudi son ministre des affaires étrangères pour examiner la question.

Zabulon Kafubu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top