Liens commerciaux

0
Les Etats-Unis d’Amérique ont ajouté ce jeudi premier juin 2017 le Général-major Olenga, chef de la maison militaire du président de la République sur leur liste noire. Washington reproche à ce officier supérieur de l’armée congolaise de contribuer aux entraves dans le processus démocratique.

« Le général Olenga aurait également harcelé les opposants politiques, procédé à des arrestations et exécutions arbitraires en empêchant l’action des observateurs de l’ONU », indique le communiqué officiel.

Ainsi, « les probables avoirs du général François Olenga aux Etats-Unis sont gelés, son complexe touristique Safari Beach est également ciblé ».

Le Directeur du trésor américain John Smith a jugé « inacceptables » les violences, l’agression et l’élimination qui, d’après lui, ont commises par l’armée congolaise.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top