Liens commerciaux

0

C'est au tour de 14h00 locale, l'après-midi de ce lundi 03 juillet que ce kidnapping a été perpétré à KAHUMIRO à 2km-est de KIBIRIZI dans le Groupement de MUTANDA, Chefferie de BWITO, au nord-ouest du Territoire de RUTSHURU, en Province du NORD-KIVU.

En effet, les victimes revenaient de leurs champs pour regagner leurs domiciles à KIBIRIZI. Ils ont été interceptés par un groupe d'hommes armés présumés NYATURA ou FDLR. Ces derniers s'exprimaient en kinyarwanda et en kiswahili avec accent rwandophone.

S'agissant des victimes, c'était des hommes et des femmes des communautés NANDE, HUNDE et KOBO. Ils étaient au total 7 civils. Mais les assaillants ont relâché l'un d'eux pour aller parvenir le message au village demandant à sa famille de leur parvenir d'urgence une rançon en échange avec la libération de son père kidnappé, qui paraissait vieux et très affaibli. Les informations recoupées par le CEPADHO indiquent que les ravisseurs ont pris la destination de KISHISHE. Ils n'avaient pas encore fait de revendication.

Les FARDC se sont engagées à poursuivre les assaillants. Dans leur fuite avec les otages, ils ont rencontré un groupe d'agriculteurs qu'ils ont confondu aux militaires qui les pourchassaient; ils ont abandonné leurs otages et chacun d'eux s'est sauvé. Les rescapés viennent d'arriver à leurs domiciles vers 18h00 ce soir. Le CEPADHO, tout en félicitant la promptitude des FARDC dans leur intervention attire leur attention sur cet incident.

Notre Organisation qui redoute le retour du phénomène kidnapping dans la contrée après au moins un trimestre sans moindre incident du genre en appelle l'Armée, la Police et toute la Population à plus de vigilance. Elle rappelle que ce mal n'a jamais été complètement endiguée. Ce dont elle interpelle le Commandement des Opérations Sukola 2.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top