Liens commerciaux

0
Il a fallu attendre la 40’ pour que d’une belle reprise croisée et placée de Mika Miche à l’orée de la surface fatale, sur service de Elia Meschak de la droite vers la gauche, légèrement en retrait pour que le milieu de terrain congolais prenne à défaut le gardien burkinabè, Sawadogo Aboubacar. Score final : 1-0 en faveur des Léopards RD Congo du nouveau éléctionneur principal, Zahera Mwinyi qui était à sa grande première comme coach titulaire de la Nationale congolaise Chan au détriment des Etalons du Burkina Faso, conduits par le coach Traoré M. Idrissa.
C’était, du reste, le seul et unique but de cette partie entre les Léopards de la RD Congo et les Etalons du Burkina Faso au cours d’une rencontre qui s’est jouée en deux séquence. La première, correpondant à la première période, au cours de laquelle, les Congolais se sont montrés maîtres du jeu, bien que les Burkinabè se soient livrés, par moment, à un jeu de plus viril, proche de l’anti-jeu. La deuxième période, quant à elle, aura été légèrement à l’avantage des Etalons qui, malheureusement, n’ont pas réussi à prendre à défaut le 2ème gardien des Léopards monté dans l’entretemps, Dilma Mabula Kinkela, en remplacement de Auguy Kalambay Katembwe dès la reprise pour la seconde période.
EN FINIR D’ENTAME.- En première période effectivement, les coéquipiers du capitaine des Léopards du jour, Yannick Bangala Litombo, ont dû puiser dans leur registre de fine technicité pour maîtriser le flux du jeu et surtout, imposer un pressing haut qui leur premettra d’ouvrir le score à la 40’ par Mika Miche après de nombreux ratés de Francis Kazadi Kasengu, Ben Malango, Jean-Marc Makusu Mundele et autre, Elia Meschak.
Les Congolais étaient bien dans leur peau des léopards, intransigeants en défense avec comme latéraux titularisés, Glodi Ngonda Muzungu à gauche et Dieumerci Amale Mukoko à droite. Dernier rempart du coach Mwinyi Zahera, Auguy Kalambay Katembwe. C’est sur cette unique réalisation congolaise, RD Congo 1 – Burkina Faso 0 que le quaror arbitral marocain renverra aux citrons les Léopards et les Etalons. Il s’agissait de Adil Zourak (Abitre central), Benbapa Aissam (Assistant 1), Hicham Attabou (Assistant 2) et Khalid Ennouni (Abitre protocolaire de réserve).
BAISSE DE REGIME.- En seconde période, il est apparu que les 5 premiers changements opérés par Mwinyi Zahera , le Sélectionneur principal des Léopards Chan, n’a pas produit les effets escomptés. On a plutôt senti une baisse nette de régime aux sorties simultanées de ces 4 joueurs à la 46’, en l’occurrence le gardien titularisé ce lundi 25 juillet 2017, Auguy Kalambay Katembwe Dieumerci, le latéral droit Amale Mukoko et l’axial Christian Kayembe Ndotoni en défense ; Mika Miche au milieu du terrain et Ben Malango à l’attaque. Ils étaient respectivement remplacés par Dilma Mabuyla Kinkela dans les perches, Wadol Djuma Shabani et Padoue Bompunga Botuli en défense et, Vinny Bongonga au front.
Le nouveau groupe de 5 monté par le staff technique des Léopards aura du mal à maintenir le rythme imposé en première période par les Fauves congolais. Les Etalons en profiteront pour imposer un pressing aux Léopards qui puiseront dans toutes leurs réserves pour jouer et conserver le score acquis en prémière mi-temps., de très haute résistance malgré les tentatives ddu remuant Barro Yooussouf, Pognongo Yannick, Ouattara M. Lamine et autre Sanou Kader pour ne citer que ceux là…
BELLE RESISTANCE.- Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final du Central marocain Adil Zourak, quelque peu boudé par le banc congolais, pour deux fautes sur leurs attaquants Francis Kazadi Kasengu et Jean-Marc Mundele Makusu dans la surface de réparation. Non seulement qu’il n’a pas sifflé de penalties mais en outre, il n’a même fait allusion à des prétendues simulations des Congolais.
Toutefois, c’est dans une parfaite ambiance de fair-play et de sportivité que les deux équipes nationales ont quitté l’un des quatre terrains en pelouse naturelle du Centre national de football Maâmoura de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à Rabat. Pour le coach congolais Mwinyi Zahera, pour un coup d’essai, cela s’est revélé finalement un véritable coup de maître au terme de sa grande première comme titulaire en match officiel, même amical, à la tête de la Nationale congolaise des joueurs évoluant au pays face aux Etalons du Burkina Faso d’où il en est sorti victorieux.
L’EFFECTIF.- Pour rappel, Mwinyi Zahera a fait tourner tou son effectif de 18 joueurs présents à Rabat au cous du match RD Congo vs Burkina Faso (1-0) de ce lundi 25 juillet 2017. Il s’agissait notamment de :
GARDIENS
1. MABULA KINKELA Dilma (DCMP)
2. KALAMBAY KATEMBWE Auguy (SM Sanga Balende)
DEFENSEURS
3. BOMPUNGA BOTULI Padoue (AS V.Club)
4. KAYEMBE NDOTONI Christian (DCMP)
5. BANGALA LITOMBO Yannick (AS V.Club)
6. MUNDEKO ZATU Kevin (TP Mazembe)
7. AMALE MUKOKO Dieumerci (DCMP)
8. NGONDA MUZINGA Glody (AS V.Club)
9. NGIMBI MAMPANGU Christian (FC Renaissance)
10. DJUMA SHABANI Wadol (FC Renaissance)
MEDIATEURS
11. MIKA MICHE-MICHE (TP Mazembe)
12. GIKANJI DOXA-DOXA (DCMP)
13. MUNGANGA OMBA Nelson (AS V.Club)
ATTAQUANTS
14. BEN MALANGO (TP Mazembe)
15. MAKUSU MUNDELE Jean-Marc (DCMP)
16. VINI BONGONGA (DCMP)
17. KAZADI KASENGU (DCMP)
18. MESCHAK ELIA (TP Mazembe)
Attendus jusque là dans les très prochaines heures : MATAMPI VUMI Ley (TP Mazembe), ISSAMA MPEKO Djo (TP Mazembe), MOZEVIKO VEKO Joël (CS Don Bosco), MANDE LUSIELA (SM Sanga Balende), MPUTU MABI Trésor (TP Mazembe), KANDA-A-MUKOK Déo (TP Mazembe) et MUZUNGU LOKOMBE Chadrack (AS V.Club). Ces dernier rejoindront leurs coéquipiers dans les prochaines heures.
Jerry-Gérard-désiré ANGENGWA AGBEME, TMO Léopards RD Congo.-
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top