Liens commerciaux

0
Motif pour lequel les deux intellos rd-congolais sont visés : l’organisation le 30 juin, jour de l’indépendance de la RDC, d’une conférence débat avec comme thème : «mobilisation citoyenne pour le retour à l’ordre constitutionnel».






Le prof André Mbata et docteur Mukwege sont ainsi accusés d’avoir tenté un soulèvement populaire. «Nous sommes à la recherche de votre professeur et de docteur Mukwege. Ce sont eux que nous devons arrêter.

Pourquoi, organiser une conférence avec un tel thème le jour de l’indépendance?», ont fait remarquer les différents OPJ qui ont entendu sur PV, les étudiants membres de l’IDGPA, interpellés le 30 juin après l’annulation par la police et l’ANR –agence nationale de renseignement, de ladite conférence débat. Ces étudiants avaient arrêtés, puis acheminés au camp Lufungula, après une ronde dans quelques postes de service de sécurité de Kinshasa.







 Il faut rappeler que Mbata et Mukwege ont tous les deux été victimes des attentats. Tous les deux s’en sont sortis indemnes, pourtant des hommes armés avaient tiré sur eux à bout portant.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top