Liens commerciaux

0


La galère s’installe trop vite chez Jean-Marie Kasamba, le patron de Télé 50 –la télévision yéménite émettant à Kinshasa. Tenez, ce pseudo journaliste friqué, sa chambre au GHK –Grand-Hôtel Kinshasa-, a été scellée depuis un temps. Le gouvernement rd-congolais qui payait pour lui, ne le fait plus.

Et c’est même depuis l’époque de Matata.Le voilà aujourd’hui incapable de payer ses factures. Conséquences : sa chambre dans la Tour du GHK a été scellée. Kasamba est même gêné de se rendre à l’ex Intercontinental où il avait habitudes de faire des tours interminables et recevoir ses connaissances à longueur des journées. Certains de ses effets sont bloqués dans la chambre. Il ne sait pas les retirés, jusqu’au paiement des factures.

Son alter-égo de l’Album Photos Grands-Lacs, Sam Mpengo Mey se trouve également dans la même situation d’insolvabilité auprès du GHK. Cependant, Sam, contrairement à Kasamba très fauché, est entrain de résoudre sa situation en réglant petit à petit ses dettes. La précarité financière frappe tellement chez Kasamba, que celui-ci envisage de vendre en catimini certains de ses nombreux véhicules de luxe, pour couvrir ou tromper l’œil.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top