Liens commerciaux

0


La situation sociale et les conditions de travail des étudiants préoccupent au plus haut point le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi Mabuluki. Pour aider les étudiants congolais dans le domaine de transport, le Ministre de l’ESU pense qu’il y a urgence de mettre à leur disposition des bus de qualité et à moindre coût afin de leur faciliter le déplacement. Pour matérialiser ce projet, le Ministre était à la recherche des partenaires. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’audience qu’il a accordée le weekend dernier à la compagnie Larema Group et Imanigroup à son cabinet de travail situé dans la commune de la Gombe. Avec ses interlocuteurs, Steve Mbikayi a insisté sur l’urgence qu’il y a de mettre en place cette entreprise qui va gérer les bus des étudiants déjà l’année prochaine. Car, souligne-t-il, il n’est pas normale que les étudiants souffrent comme tout le monde pour arriver dans des milieux universitaires. Il faut dire que ces bus permettront aux étudiants de se déplacer à un coût moindre.

Steve Mbikayi poursuit la matérialisation de son plan d’action. Il multiplie des stratagèmes dans le souci d’améliorer la situation sociale des étudiants et des professeurs. L’étudiant doit être une personne respectable, mieux traitée, pense Mbikayi. Avec la Compagnie Larema et Imanigroup, les échanges ont tourné autour de l’urgence qu’il y a de régler, très rapidement, la problématique des bus à mettre à la disposition des étudiants congolais. « La première de chose, je voudrais remercier son Excellence Monsieur le Ministre de l’ESU d’avoir disponibiliser son temps pour nous rencontrer. Nous sommes ici pour représenter la compagnie Larema Group et Imanigroup. Ça été une très bonne opportunité de discuter avec le Ministre sur la question d’offrir un bon projet de transport pour les étudiants. La discussion était basée sur l’urgence de ce projet. Et, se basant sur cet aspect, nous sommes dans la procédure de signer un protocole d’accord pour finaliser cette opportunité et voir le plan d’action », a dit le chef de la délégation de ce consortium. Pour sa part, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire parle de l’organisation d’un transport en commun à moindre coût. «Comme vous le savez, dans mon plan d’action, il y a notamment des actions pour améliorer les conditions de travail des étudiants, mais aussi des enseignants. Il est prévu aussi l’organisation d’un transport en commun à moindre coût pour les étudiants. C’est dans ce cadre que nous sommes à la recherche des partenaires. Larema et Imanigroup ne sont pas les seuls, ils sont parmi ceux que je consulte pour voir qui va donner les meilleurs prix et les meilleurs bus et des bonnes conditions pour que dès l’année académique prochaine, les étudiants, mais aussi le corps enseignant puissent avoir des bus de qualité à un bon prix pour le transport journalier», a-t-il expliqué.

Partenariat avec une entreprise spécialisée

Pour mener à bon port ce grand projet, le Ministre ne compte nullement mettre ce bus à la disposition des universités et des instituts supérieurs. Il faudra, selon sa logique, il faut une entreprise spécialisée pour gérer ces bus.

«Je crois que si nous mettons les bus à la disposition des Universités, ils ne vont pas très bien les gérer. Dans ma conception de choses, il va s’agir d’un partenariat, il faut qu’il y ait une entreprise spécialement pour transporter les étudiants et les enseignants, mais l’entreprise va supporter elle-même le coût de ce travail. Les étudiants et les professeurs vont s’abonner mensuellement à un prix inférieur par rapport au prix qui est payé dans d’autres bus de transport en commun. C’est pour cela aussi que j’insiste pour la carte biométriques pour étudiants parce qu’à travers elle, nous aurons à harmoniser pour le paiement des étudiants. Ce projet concerne tous les milieux urbains», déclare le Ministre.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top