Liens commerciaux

0



Les élections ont sanctionné la deuxième journée de l’assemblée générale de la Société civile santé de la ville de Kinshasa (SCS/Kin). Elles ont consacré, le 26 juillet dernier, l’avènement de M. Julien Nkuyi Sisi, à la tête de l’instance faîtière des acteurs non-gouvernementaux du secteur santé de la capitale.

Le désormais président du Conseil d’administration a exprimé son optimisme dans l’avenir de la plateforme des agents non-gouvernementaux du secteur de la santé évoluant à Kinshasa. « Ensemble, a-t-il souligné, nous allons réaliser beaucoup de choses. Tout en reconnaissant qu’il existe de réels défis à relever ».
« Il y a eu des failles, concède-t-il. Mais, c’est parce que nous n’avons pas travaillé ensemble. Nous devons travailler en unisson, donner le meilleur de nous-mêmes. Car, les partenaires attendent de nous un meilleur rendement".
"Pour cela, a exhorté le nouveau chef de SCS/Kin, il nous faut changer notre manière de travailler. Nous avons jugé les autres. Demain, les autres nous jugeront ".

LE CHANGEMENT, UN LEITMOTIV
Tout le monde, quelque soit l’angle du point de vue, reconnaît qu’il faut un changement au sein de SCS/Kin. Dr Jean-Claude Masumu, représentant le ministre provincial de la Santé Kinshasa, Vital Kabuiku, a, entre-autres, " remercié et félicité les Acteurs non-gouvernementaux du secteur de la santé (ANGS) pour leur participation active à ces assises dont les résolutions vont contribuer à améliorer les performances des acteurs œuvrant dans le secteur de la santé, en vue d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). "
L’Adg du Benelux Afro-center (Bac), Phasi Ndudi, a prêché pour " le courage d’un nouveau départ ". Selon Julien Nkuyi Sisi, Bac, partenaire principal, a dû débourser la somme de 3526 USD pour l’organisation de ces deux journées de l’assemblée générale de SCS/Kin.
"Soyez le miroir des autres provinces. Ce sont les performances de Kinshasa qu’ils doivent voir d’abord ", a insisté l’Adg du Bac. Et d’ajouter que " dans le travail, il faudra avant tout tenir compte des engagements pris pour l’intérêt de tout le monde. "
Phasi Ndudi a aussi demandé aux ANGS de se montrer crédibles. Quand, le sérieux est là, a-t-il martelé, naturellement les partenaires viendront épauler cette plateforme des ANGS. En fait, pour Phasi Ndudi, avoir un seul partenaire ne suffit pas. Il faudrait susciter d’autres partenaires en vue d’une bonne marche de ce regroupement des ANGS.
Pour rappel, le nouveau président du Conseil d’administration de SCS/Kin, a œuvré dans cette plateforme comme premier vice-président. A la mort du pasteur président Blaise Masamba, il a été élevé au rang de président intérimaire.
Son engagement, comme l’a témoigné l’Adg du Bac, a tellement été évident que l’assemblée générale a jeté son dévolu sur lui pour présider aux destinées de cette importante association.
Outre le PCA Julien Nkuyi Sisi, le conseil d’administration comprend : Huguette Tshika (1ère vice-présidente), Philomène Tshisuaka (2ème vice-présidente), Jacquie Yabili Mwaka (1ère conseillère), Christophe Bendera (2ème conseiller), J.C. Kangadio (1er rapporteur,) et Zebran Sikara (2ème rapporteur).
Julien Nkuyi Sisi est, par ailleurs, à la fois président provincial de la Croix-Rouge Kinshasa et PCA de l’Institut supérieur des sciences de la santé de la Croix Rouge (ISSS/CR)…
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top