Liens commerciaux

0


Longtemps resté en veilleuse, le Comité interministériel de droit de l’homme joue un rôle non moins important dans la rédaction des rapports qui ont valeur des traités à caractère tant régional qu’international en matière des droits de l’homme.

Ainsi, hier, lundi, 10 juillet 2017, Mme la ministre des Droits Humains, Marie- Ange Mushobekwa, a eu le privilège d’impulser la redynamisation dudit comité interministériel, qui regroupe 17 ministères au Gouvernement de la République Démocratique du Congo, sous la houlette du Premier ministre, Bruno Tshibala.

Ce faisant, ce Comité a été mis à jour et dispose, pour matière à traiter, mieux à finaliser d’ici la fin de l’année, quatre rapports. Primo, les rapports initiaux. Secundo, ceux portant sur la convention relative aux droits des personnes vivant avec handicap. Tertio, le rapport sur la discrimination raciale. Et, quarto, la rédaction du pacte portant différentes conventions. C’est M. Jean-Baptiste Ingoli qui fait office de Secrétaire permanent a.i dudit Comité interministériel.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top