Liens commerciaux

0


Lundi 3 juillet, des personnes se réclamant de la formation tshisekediste, UDPS, ont rendu publiques deux décisions annulant les déclarations politiques de la présidence du parti, mais aussi excluant son Secrétaire général, Jean-Marc Kabund-A-Kabund. Dans une mise au point lue à la presse hier mardi 4 juillet, par le porte-parole du parti, Augustin Kabuya, l’UDPS déclare que ces « décisions sont nulles » et donc de nul effet.

La formation tshisekediste fait remarquer, qu’Alfred Ndinga, qui s’est présenté comme président de la Commission nationale de discipline du parti", ne peut nullement prendre une quelconque décision d’exclusion d’un membre de l’UDPS, moins encore parler au nom de celle-ci, ni l’engager. "
Et pour cause, Alfred Ndinga, actuel Conseiller principal au Collège Diplomatique et Coopération de Bruno Tshibala, s’était rallié à ce dernier au lendemain de sa nomination au poste de Premier ministre.
Pour l’UDPS, par ce fait, Ndinga violait " la ligne politique levée par le parti, interdisant aux membres de participer à tout gouvernement non issu de l’Accord du 31 décembre 2016. " L’homme figure d’ailleurs sur " la liste des auto-exclus " du 26 juin dernier.
L’UDPS dénonce ce complot ourdi contre elle et révèle que les actes posés par Ndinga et ses commanditaires " relèvent d’une stratégie macabre visant sa déstabilisation ".
Le parti de la 10ème rue Limete déclare lesdites décisions "nulles" et appelle ses combattants à demeurer vigilants et à " ne pas se laisser distraire par cette farce. "
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top