Liens commerciaux

0



« Lorsque les scientifiques disent que les volcans Nyiragongo et Nyamulagira sont en éruption, les gens paniquent. Pourtant, c’est la réalité. Pour atténuer, nous disons qu’ils sont en activité. Le volcan Nyiragongo, le plus compliqué de la région est entré en éruption depuis juillet 2016.Il s’agit d’une éruption interne qui n’a pas de danger direct sur la population de Goma et ses environs. Un nouveau cratère s’est formé au sommet de Nyiragongo et sa lave coule vers l’intérieur de l’ancien cratère. Actuellement la quantité de lave a sensiblement diminué mais l’activité continue à l’intérieur du volcan.

Quant à Nyamulagira, il est aussi en éruption, on ne voit plus une forte lumière au dessus du cratère parce qu’il est colmaté mais des fumées sont visibles dans d’autres fissures avec des mouvements sismiques considérables. Naturellement, il ne présente aucun danger direct sur les populations locales sauf si la coulée des laves se dirigeait vers Sake, la route peut être coupée ».
Mathieu Yalire, Chef de département de géochimie à l’observatoire volcanologique a donné ces informations aux journalistes de la ville de Goma les du 26 au 27 juin 2017 lors d’un atelier organisé par le service provincial de la protection civile. Une formation appuyée par le Programme Alimentaire Mondiale dans le cadre de la prévention des catastrophes.

SIMULATION D’ÉVACUATION RÉUSSIE
Lundi 3 juillet, le service de la protection civile du Nord Kivu a organisé un exercice de simulation d’évacuation des populations en cas d’éruption volcanique.les gens qui n’étaient pas informés ont cru qu’il s’agissait d’une nouvelle éruption volcanique.
Rien de cela .Juste une façon de préparer les comportements et les attitudes de la population pour réduire les dégâts lors d’une prochaine éruption."Nous faisons un exercice de simulation d’une éruption volcanique afin de préparer les 500 familles qui sont sur d’éventuelles trajectoires de coulée de larve à comment se comporter en cas d’activité volcanique d’envergure", a déclaré à l’AFP Joseph Makundi, chef du service de Protection civile du Nord-Kivu.
Plus d’un millier de personnes ont participé à cet exercice d’évacuation. Sous le coup de 07h30 des sirènes ont retenti dans les quartiers Majengo, Kilidjiwe, Munigi, Turunga…Avec Matelas, ustensiles de cuisines et meubles portés sur la tête pour d’autres, des animaux domestiques attachés, les habitants se sont dirigésdeux colonnes humaines ont convergé vers le stade Afia où des tentes étaient plantées.
Arrivés au Stade Afya, le vice-gouverneur du Nord-Kivu Feler Lutaïchirwa a lancé un message à la population. « nous tous à observer les consignes des experts de l’Observatoire volcanologique de Goma qui surveillent de prés les activités de ces volcans."
La dernière éruption de Nyirangongo remonte en janvier 2002.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top