Liens commerciaux

0
L’Union démocratique africaine originelle (UDAO) se dit indignée après l’annonce le vendredi dernier du report des élections par le président de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI), Corneille Nangaa.

« Cela découle incontestablement de la mauvaise foi du pouvoir en place et de tous ses acteurs institutionnels commis à cette fin. Il s’agit manifestement d’un schéma préétabli destiné à empêcher et à priver définitivement le peuple congolais de son droit le plus légitime d’élire ses dirigeants », a dit son président Claudel Lubaya dans une déclaration rendue publique ce samedi 8 juillet.

L’UDAO dit rejeter catégoriquement la déclaration du président de la CENI qui pour ce parti est « une provocation de trop » susceptible de plonger le pays dans une situation « aux conséquences incalculables »




« Faite en dehors du pays et sans évaluation préalable avec toutes les parties prenantes à l’accord du 31 décembre 2016, l’annonce du Président de la CENI est nulle et de nul effet. Elle dénote d’un manque de considération à l‘endroit du peuple congolais et viole les dispositions de l’accord [de la Saint-Sylvestre]. Elle plonge le pays, qui va déjà très mal, dans un nouveau cycle d’incertitudes aux conséquences incalculables. Elle n’engage que son auteur », à ajouté l’UDAO dans son communiqué.

Le parti de Claudel Lubaya réitère son appel au peuple à « se lever et à se mobiliser pour faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la Constitution », faisant référence à son article 64.

Will Cleas Nlemvo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top