Liens commerciaux

0
Le bilan de l’attaque du commissariat de la police nationale/Funa dans la commune de kalamu a été revu à la hausse avec le décès vendredi du policier commis à la garde du bourgmestre de Kalamu de suite de ses blessures, a annoncé vendredi le bourgmestre de cette municipalité lors d’une descente qu’a effectuée vendredi sur le lieu le premier ministre Bruno Tshibala.





Le chef de l’exécutif a été informé des circonstances de cette attaque et pris connaissance des dégâts causés par les assaillants dont l’un d’eux a trouvé la mort sur place suite à une forte résistance des éléments de la police. Le premier ministre et sa suite se sont rendus en suite à l’inspectorat provincial de la police où près de cent délinquants sont placés en garde en vue suite au raflage de la police après les incidents de kalamu.






Le ministre d’Etat, Tambwe Mwamba Alexis en charge de la Justice et garde des sceaux qui faisaient partie de la suite du premier ministre a dit que ces délinquants ont été arrêtés pour la plupart par manque de pièces d’identité. Ils seront entendus individuellement avant d’être soit libéré ou maintenu en détention selon les résultats de l’enquête ouverte à leurs charges.








Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango a appelé la population kinoise à la vigilance et a dénoncé toute sorte de tentative avant d’exprimer sa volonté de mettre hors d’état de nuire ces inciviques qui troublent la vie des paisibles citoyens. 



Le vice-premier ministre de l’Intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadari était également à la suite du premier ainsi que le général de la PNC, Bisengimana.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top