Liens commerciaux

0
Le ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazany Shadary, sur demande du gouverneur de la province du Kongo Central, a décidé de relever Jean-Marc Nzeyidio de ses fonctions de maire de Matadi.


 Son adjointe, Anne-Marie Niati Niati, est également concernée par cette décision. Paty Nzuzi wa Kengedi et Adora Vuvubi Luzolo ont été désignés respectivement comme maire et maire adjoint.
Contacté par Top Congo FM, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo affirme qu’un arrêté ne peut pas annuler une ordonnance présidentielle.

C’est le président de la République qui m’a nommé sur ordonnance présidentielle. Un arrêté ministériel ne doit pas annuler une ordonnance. Je me réserve les droits de poser tout acte lié à la remise et reprise”, insiste-t-il.


Il précise qu’il ne comprend pas l’attitude du gouverneur Mbadu qu’il appelle d’ailleurs affectueusement “mon aîné”.







12 ans à la tête de la ville de Matadi, Jean~Marc Nzeyidio est le doyen de tous les maires de la RDC. Malgré son ancienneté, il n’a jamais eu de bons rapports avec Jacques Mbadu.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top