Liens commerciaux
           

0
L’église du Christ au Congo, hier alliée de taille de Joseph Kabila, aujourd’hui opposant. Il n’est pas trop tard pour mieux faire.




 Si c’est dans l’intérêt de la population, pourquoi ne pas le faire? Pourquoi n’est pas lâché un pouvoir qui tue et fait souffrir son peuple, même si l’on a été son soutien pendant un bon moment?





C’est ce que Marini Bodho, président de l’église du Christ au Congo, également hors mandat compte faire.


Il a décidé de retirer son soutien à Joseph Kabila, -illégal et illégitime-, comme lui. «Nous devons exercer une pression pour pousser à Kabila à organiser les élections cette année», a instruit Marini Bodho aux pasteurs de ses différentes églises, à l’occasion d’un service ecclésiastique.

Déjà, dans une déclaration faite dans le cadre de l’église, il avait appelé à l’organisation des élections à la fin du mois de décembre 2017.






Tout en mobilisant les siens pour pousser aux élections, Marini Bodho a demandé par ailleurs aux pasteurs de l’ECC de bousculer les fidèles vers l’enrôlement. «Nos fidèles doivent se faire enrôler. Vous devez les encouragés à aller chercher la carte d’électeur», a-t-il instruit encore.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top