Liens commerciaux

0
L'archevêque de Kisangani et président de la conférence nationale épiscopale du Congo, CENCO, Mgr Marcel Utembi ne s'est pas laissé intimider par Joseph Kabila, l'illégal et l'illégitime président de la République-, lors de leurs échanges, dans le chef-lieu de l' ex Province-Orientale.


Utembi est resté droit dans ses bottes face un Kabila désespéré et menaçant, avec des propos du genre :"les évêques veulent déstabiliser le pays".

Pas question pour Utembi de céder aux menaces et intimidations d'un chef de l' Etat largement hors mandat constitutionnel. Avec des termes clairs et simples, Utembi a démontré à Kabila, que c'est bel et bien lui et sa majorité, qui ont saboté l' Accord du 31 décembre.










À travers ce sabotage, explique Utembi à Kabila, la crise s' est amplifiée.



 Mgr n'a pas eu froid aux yeux, pour accuser Kabila et sa bande d' avoir dédoublé le Rassemblement. Mgr a dénoncé devant Kabila, sans issu, les attaques contre les évêques; attaques opérées par des personnes bien identifiées kabiliste. L' entretien était donc très tendu entre les deux hommes.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top