Liens commerciaux

0
Quelques heures seulement après les propos tenus par le vice-ministre de l’Intérieur sur Top Congo accusant l’UDPS d’être à la base de récentes attaques de Kinshasa, la réaction de l’ancien conseiller juridique d’Étienne Tshisekedi ne s’est pas faite attendre.
Issu des milieux pauvres, à l’instar de 90% des congolais, dit Peter Kazadi, Basile Olongo, alias Ndeko Basile, devenu député national en 2011 avec le suffrage Tshisekediste, devenu vice-ministre par trahison du peuple, s’illustre dans les accusations calomnieuses, fantaisistes, teintées de la haine et d’irresponsabilité contre l’UDPS et ses cadres.
« Ivre de la soupe et du miel du pouvoir, Basile Olongo croit détruire le parti d’Étienne Tshisekedi l’accusant d’être un mouvement tribal de Kamwina Nsapu », a-t-il déclaré.
Et de poursuivre, faisant plaisir à ses maîtres actuels qui l’ont nommé vice-ministre de l’intérieur, Basile Olongo insulte la mémoire des milliers des combattants de l’UDPS qui ont payé de leur vie pour que l’avenir d’un Congo plus démocratique.
« Non! Ce n’est pas des petits complots montés de toutes pièces qui anéantiront l’UDPS, parti du peuple. Combattre le SG Jean-Marc Kabund ou le président du Rassemblement Félix Tshisekedi croyant ainsi anéantir l’UDPS est une utopie », a-t-il conclu.
Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top