Liens commerciaux

0
L’artiste n’a jamais caché son admiration pour Lutumba Simaro, une des figures de proue de la musique congolaise dans les décennies 80 et 90. Affaibli par le poids de l’âge, Lutumba s’est éloigné de son métier de prédilection et de son instrument magique, la guitare, qu’il manie avec dextérité.

Il va recevoir de Ferré Gola, avec qui il a collaboré dans son dernier opus, un cadeau. Celui que l’on surnomme Jésus des nuances envisage de rendre encore visite à cette icône de la rumba congolaise aux oeuvres intemporelles.A l’occasion, il lui apportera une chèvre. Pourquoi seulement une chèvre? La question vaut son pesant d’or. En attendant la visite, Ferré Gola savoure encore les retombées de son album, QQJD, où, à travers la chanson Mea culpa, il rend hommage à la légende tombée, Papa Wemba.

LAURENT OMBA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top