Liens commerciaux

0




Le Parti Orange a, au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 28 juillet 2017, dénoncé ce qu’il considère comme une restriction de la liberté de manifester exercée par le gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta.




Cette formation politique indique que cela est expliqué par l’absence de réponse de la part de l’autorité urbaine à ses nombreuses correspondances sollicitant l’autorisation de tenir un meeting populaire politique au stade vélodrome à Kintambo.




«Le Parti Orange condamne fermement cette attitude de l’autorité urbaine de Kinshasa tendant à torpiller les libertés publiques, notamment la liberté d’expression et de manifestation pacifique reconnues constitutionnellement au peuple congolais», indique le communiqué de ce parti de l’opposition.

Par conséquent, le Parti Orange réclame la tenue des élections dans le délai conforme à l’accord du 31 décembre. A défaut de quoi, “les manifestations politiques restent le seul moyen de se libérer de leadership jugé anticonstitutionnel”, menace-t-il.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top