Liens commerciaux

0



C’est ce mercredi 16 août que la sélection nationale de basketball dame s’envole pour Bamako, la capitale malienne. Les Léopards "dames" quittent Kinshasa avec une délégation de 20 personnes, dont 12 basketteuses pour la phase finale de l’Afrobasket dames 2017 prévu dans le même pays.

Après près de quatre semaines de préparation au Lycée français de la Gombe, l’équipe nationale RD Congolaise de la balle au panier dames est fin prête à défendre les couleurs nationales à cette compétition intercontinentale.
Cette sélection de désormais 12 athlètes, que dirige l’entraîneur Papy Chamwange, prend son vol aujourd’hui mercredi dans la matinée pour Bamako, où est prévu le tournoi.
Rencontrées hier mardi lors de la toute dernière séance d’entraînement dans les installations du Lycée français, toutes les filles se disent très déterminées à porter haut l’étendard national.
Bien que se trouvant dans l’un des groupes les plus difficiles de cette édition, aux côtés du Nigéria, du Sénégal et de l’Egypte, leur moral demeure au zénith. Elles affirment s’engager dans cette compétition pour courir derrière le titre et non pour faire de la figuration.
C’est ce qu’a expliqué le coach de TP Mazembe sous la casquette du sélectionneur principal des Léopards Basketball dames Papy Chamwange. "Le bilan est plus ou moins positif. Je dirai que ce temps de préparation a été une période de trois bonnes semaines avec les filles. L’essentiel a été passé au peigne fin. Aujourd’hui, nous sommes en train d’exécuter la toute dernière séance d’entrainement avant de prendre le vol pour Bamako. Il était question de se relaxer un peu en essayant de récapituler tout ce qui a été appris depuis le début des entrainements. En gros, la préparation a été à la hauteur et nous sommes rassurés qu’elle produira de bons fruits", a-t-il spécifié.
"Nous serons, certes, face à de grandes équipes du continent, mais il faudra aussi rappeler que la RDC en fait également partie. Car, au regard de ses expériences passées, nous ne pouvons pas parler du basketball africain, sans épingler les exploits de la RD Congo. Nul n’est sans ignorer qu’elle a écrit l’histoire. Ce sera une bataille entre les grandes sélections », a affirmé Chamwange.
« Nous avons, poursuit-il, travaillé en respectant tous nos adversaires. Nous y allons pour sortir le meilleur de nous même. L’objectif premier est de passer au second tour, ensuite nous verrons. Les filles ont un mental au zénith, car elles sont conscientes d’avoir hérité d’une grande sélection. Elles sont déterminées à inscrire aussi leurs noms dans les annales de la FIBA", a-t-il renchérit.

LE GOUVERNEMENT PROMET SON SOUTIEN
Le Gouvernement de la RDC a promis une prise en charge des Léopards dames. Mais jusque-là, tout ce qui est réalisé, l’a été grâce au dynamisme des dirigeants de la fédération. Pas de changement quant à la promesse de l’Exécutif national.
Les fonds alloués par le Gouvernement n’avaient pas encore été décaissés jusqu’hier tard, a-t-on appris d’une source généralement bien informée. Le dossier suit encore sont court au niveau de la chaine de dépense. D’aucuns s’interrogent, si rien n’était encore fait à quelques heures du départ, comment est-ce que ce déplacement pourrait être effectif ?
La part du Gouvernement dans ce voyage devrait servir à motiver les athlètes pour leurs primes et toutes les autres rubriques des charges liées à la compétition.
Un retard assez inquiétant, car la dernière participation des Léopards version dames à l’Afro Basket remonte en 2011. Ce retour, après six ans d’absence, devrait être considérer comme un moment de fête nationale.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top