Liens commerciaux

0
Hier, mercredi 9 août 2017, la Police Nationale Congolaise -PNC- a procédé à la présentation d’une poignée de personnes présumées auteurs des attaques perpétrés lundi 7 août dans plusieurs communes de la Ville-Province de Kinshasa et au Kongo Central.



A cette occasion, le Porte-parole de la PNC a dressé le bilan de ces assauts qui se présente de la manière suivante : 19 morts, 7 blessés et 31 interpellés.

A l’en croire, trois axes étaient privilégiés par les Makesa. Parti de l’UPN, le premier groupe avait pour mission de s’attaquer au centre d’émission situé au quartier Pigeon, à Ngaliema. L’aéroport de N’djili, le deuxième site, était la cible par ceux qui se sont mis en route depuis la place Sainte Thérèse. Enfin, ceux qui sont partis de Bumbu et Selembao avaient pour projet de s’en prendre à la RTNC où devaient-ils lire une déclaration de prise du pouvoir contre les institutions légalement établis. C’est là, à tout dire, la version officielle de ce qui s’est passé lundi 7 août 2017 à Kinshasa.

Danny Ngubaa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top