Liens commerciaux

0



Au total 613 policiers viennent de suivre une formation sur la police anti-émeute à Kasapa à Lubumbashi. Une cérémonie présidée par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité a sanctionné la clôture de ces deux sessions de formation qui ont d’abord concerné 217 policiers pour la province du Haut-Katanga sur la police de proximité et l’autre groupe de 396 venus du Lualaba qui ont bénéficié d’une formation initiale. S’exprimant à l’occasion, le VPM Shadary qui fait de la formation des policiers son cheval de bataille, a plaidé pour une police républicaine et professionnelle.

Emmanuel Shadary Ramazani a rendu un hommage au Chef de l’Etat qui s’est impliqué dans la reforme de la police qui passe par la formation. A l’entendre, cette formation a mis l’accent sur le maniement des armes. Car, a-t-il poursuivi, beaucoup de policiers ont fait preuve d’amateurisme faute de formation de base.
Le patron de la territoriale a encouragé les deux gouverneurs de provinces pour cette initiative de renforcer les capacités de ces éléments en uniformes même s’ils auront à accomplir leur mission au niveau national. E. Shadary n’a pas manqué d’exhorter les autres autorités provinciales à suivre cet exemple. Les lauréats ont reçu des cadeaux et des prix de la part du Chef de l’Etat et du ministre de tutelle.
Le directeur général des écoles de formation de la police nationale congolaise a martelé sur l’apolitisme de ce corps de maintien de l’ordre, la loyauté, le patriotisme et la discipline.
Pour sa part, le directeur du centre de Kasapa a indiqué que les thèmes abordés au cours de la formation ont porté notamment sur la proximité et le maintien de l’ordre avec un accent particulier sur le respect des droits de l’homme sans oublier les modules juridiques.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top