Liens commerciaux

0
Pour contribuer à la promotion de la langue anglaise, un bâtiment d’« American corner » a été réhabilité au quartier Funa de la commune de Limete. Les travaux de rénovation de la bâtisse sont évalués à deux millions de dollars américain.

La cérémonie inaugurale du bâtiment réhabilité a eu lieu, le lundi 7 août en cours, en présence des officiels congolais et américains. La coupure du ruban symbolique a été faite par le ministre provincial de la Culture, Ruffin Bayambudila, qui a représenté le gouverneur de la ville de Kinshasa.
Il a indiqué qu’il y a trois ans, l’ambassadeur Swan et le gouverneur André Kimbuta inauguraient le bâtiment d’American Corner de Limete, scellant ainsi le partenariat entre l’ambassade des États-Unis d’Amérique et la ville de Kinshasa. Quelques temps après, le dynamisme de Kinshasa fait que l’American Corner de Limete soit retenu comme le deuxième au monde. Cette rénovation,a précisé Ruffin Bayambudila, s’inscrit dans le cadre de la révolution de la modernité prônée par le Chef de l’État.
A l’occasion, le ministre provincial de la culture, a remercié l’ambassade américaine pour cette précieuse infrastructure de connaissance et de travail mis à la disposition de la population congolaise.

OBJECTIFS
La représentante de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique en République démocratique du Congo, Mme Yollanda, a éclairé la lanterne du public sur le but poursuivi dans l’implantation des Americans Corner. Il s’agit notamment de vulgariser l’histoire américaine, promouvoir la langue de Shakespeare, en plus de programmes éducatifs et culturels qu’on y retrouve. Chaque American Corner se présente comme un centre de documentation, proposant une bibliothèque, une médiathèque, des accès à Internet etc. Il propose aussi des conférences, des expositions et des cours de langue.
De son côté, le directeur de la Bibliothèque urbaine de Kinshasa a exprimé sa gratitude à l’endroit du gouvernement des États-Unis qui a financé les travaux de rénovation du bâtiment de la bibliothèque abritant American Corner de Limete. Il a rassuré à l’assistance que son équipe et lui-même en tête sont déterminés à faire de ce lieu un espace pilote de la RDC et de la sous-région de l’Afrique centrale.
À l’issue de cette cérémonie inaugurale, une visite guidée du bâtiment rénové a été organisé. Pour rappel, le programme American Corners est né en octobre 2000 en Russie, à l’initiative de l’ambassadeur James Collins. Aujourd’hui, il y a plus de 365 American Corners de par le monde. Les American corners, conçus comme des structures souples émanant des ambassades américaines, travaillent en partenariat avec les autorités et les institutions locales.
Ils ont comme mission de mettre à la disposition du public « une information actualisée et fiable sur les États-Unis », dans les domaines de l’économie, de l’éducation et de la vie sociale. Dans l’esprit des créateurs de ce programme, il s’agit ainsi de « favoriser la compréhension mutuelle » entre les différentes cultures nationales et la culture américaine.
Tout bien considéré, le nouveau bâtiment inauguré lundi dernier s’ajoute ainsi au premier construit dans l’enceinte à l’Upc, à Lingwala. Fyfy Solange TANGAMU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top