Liens commerciaux

0
Après des tirs nourris dans plusieurs quartiers de Kinshasa ce lundi 7 août 2017, la situation est sous contrôle à Kinshasa a dit à ACTUALITE.CD, le Général Sylvano Kasongo, commissaire provincial (Kinshasa) de la Police Nationale Congolaise.




« Il n’y a pas d’évasions à la Prison centrale de Makala. Je peux vous le confirmer. Il y a eu certes attaque. Les assaillants ? Nous savons que ce sont des gens de Ne Mwanda Nsemi. Nous rassemblons les éléments et nous allons vous communiquer le bilan. Retenez que la situation dans Kinshasa est sous contrôle, a laconiquement dit le Général Sylvano Kasongo.






La situation reste tendue à Bumbu, Selembao, N’djili, Ngaliema et d’autres communes de la ville de Kinshasa après des affrontements entre des présumés adeptes de Bundu Dia Kongo et les forces de l’ordre et de sécurité. Le bilan n’est pas connu, mais des sources militaires parlent de deux officiers FARDC et une dizaine d’assaillants tués. Les reporters d’ACTUALITE.CD ont vu des traces de sang devant la prison centrale de Makala et sur l’Avenue Kokolo dans le quartier Binza Pigeon à Ngaliema, près de la résidence du ministre de la défense Crispin Atama.



Ces attaques interviennent à l’expiration ce lundi 7 août 2017 de l’ultimatum lancé aux autorités congolaises par Ne Mwanda Nsemi en juin dernier pour quitter le pouvoir.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top