Liens commerciaux

0





Kinshasa s’est réveillée dans une ambiance plutôt sereine ce lundi 21 août ce, malgré la psychose d’une probable perturbation de la journée par les adeptes député Ne Muanda Nsemi, leader de la secte religieuse Bundu Dia Mayala. Le dispositif policier a été renforcé dans plusieurs coins dits stratégiques comme le rond-point Kintambo ou la station-service Cohydro près du marché dit de Bayaka.

Pour rappel, Ne Muanda Nsemi , qui réclame le départ de l’actuel président de la République Joseph Kabila, avait promis dans une vidéo largement partagée de « frapper » ce 21 aout. Une menace prise au sérieux au regard du dispositif sécuritaire mis en place. A noter que la veille, plusieurs ambassades occidentales avaient demandé à leurs ressortissants d’être prudents.

Cependant, la circulation est normale. Les activités commerciales, par exemple, tournent comme d’habitudes. Dans les communes de Ngiri-Ngiri, Kasavubu ou encore Kalamu, les magasins ont ouvert leurs portes ce lundi matin malgré la psychose.

« Nous attendons voir jusqu’en début des après-midi pour avoir une situation nette de la journée », a déclaré un vendeur du célèbre marché Bayaka situé au croisement des avenues Kasavubu et Assossa.

En tout cas, tout semble marcher normalement dans cette partie de la métropole congolaise, du moins pour cet avant-midi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top