Liens commerciaux

0
Le rebelle Ntabo Ntaberi dit « Sheka » est remis par la Monusco aux autorités congolaises, ainsi que deux de ses combattants du NDC, après s’être rendus. Ils seront incarcérés, en attente de leur procès, dans un lieu où les services de la Monusco pourront avoir accès afin de s’assurer que la détention se déroule dans le strict respect des normes internationales relatives au droit de l’homme. La Monusco l’a fait savoir dans un communiqué de presse ce vendredi 4 août 2017.
» La reddition de Sheka est un signe positif. Un procès juste et équitable serait un pas significatif dans la lutte contre l’impunité et une victoire pour les victimes des exactions de groupes armés qui ont droit à la justice », estime Maman Sidikou, représentant spécial du SG de l’ONU en RDC.
Signalons que Sheka s’était rendu en date du 26 juillet 2017 à la Monusco dans le village de Mutongo, à une dizaine de kilomètre au Nord de Walikale, en pleine connaissance du fait qu’il est objet d’un mandat d’arrêt depuis janvier 2011. Il devra répondre de ses actes devant la justice.
Times.CD
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top