Liens commerciaux

0







La police nationale congolaise (PNC) a invité, ce mardi 8 août 2017, la presse à assister à la présentation des présumés assaillants identifiés comme membres de la secte Bundu Dia Kongo, responsables selon elle des troubles à Kinshasa, hier lundi 7 août.









Ces attaques ont provoqué la mort d’au moins 12 personnes, d’après la police, et ont plongé la ville de Kinshasa dans une psychose généralisée.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top