Liens commerciaux

0
Lors de la clôture du séminaire de renforcement des capacités des combattants du MSC, parti membre du Rassemblement, autour du thème : la « Communication politique, le Marketing politique et le leadership dans un parti politique », dimanche dernier, le président de cette formation politique a estimé que « les murs de l’accord de la Saint Sylvestre ont été brisés, d’où son appel aux évêques catholiques de revenir pour bâtir ces murs ».


« L’objectif de cette session est de larguer les Cadres dans les débats politiques pour la conquête du pouvoir », a-t-il précisé.


Il en ressort également que le MSC, à la suite du Front du Peuple et du Rassemblement, rejette la déclaration de la SADC sur l’impossibilité d’organiser les élections en 2017 en RDC. Car, insiste Laurent Batumona, « le MSC s’est battu pendant six ans pour l’alternance au pouvoir. Il est grand temps que les Congolais puissent se prendre en charge ».



Par ailleurs, le MSC par la voix de son président, exhorte Joseph Kabila à rentrer dans l’Accord tout en estimant que celui-ci ne peut pas s’appliquer sans les Évêques qui en sont les géniteurs. Ainsi donc, estime-t-il, « Les murs de l’Accord sont brisés, les Évêques doivent rentrer pour rebâtir ces murs ».

Et d’ajouter, « nous ne pouvons pas tolérer un 3ème dialogue, mais nous pensons qu’une fenêtre peut s’ouvrir pour que les pourparlers puissent être entamés afin d’éviter au pays de basculer dans le chaos ».


Pour les quatre mois qui restent, Laurent Batumona a lancé un appel à la communauté internationale d’intervenir en vue de l’application de l’Accord et le financement des élections.

Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top