Liens commerciaux

0
Faisant référence aux événements de ce lundi, le porte-parole de Moise Katumbi parle d'un "épisode de violences pensé et exécuté..., pour faire régner le chaos et permettre l'instauration d'un etat d'urgence".





 
Cela permettra ainsi "un environnement propice à son maintien illégal au pouvoir" dit encore Olivier Kamitatu (photo).
 



"Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette stratégie criminelle

 
Au moins 12 personnes sont mortes ce lundi au cours d'échauffourées entre les forces de l'ordre et de présumés membres de Bundu dia Mayala du député Ne Mwanda Nsemi
Dans la même rubrique
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top