Liens commerciaux

0
Des questions se rapportant à la situation sécuritaire du pays, au social des militaires et aux infrastructures des bases militaires de Kitona et de Kamina ont été examinées au cours de la réunion de Haut commandement militaire que le Président Joseph Kabila, en sa qualité de Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) et de la Police nationale congolaise(PNC), a présidée lundi en son cabinet de travail de la Gombe.

Le ministre de la Défense nationale, Anciens combattants et  Réinsertion, Crispin Atama Tabe, qui a été associé à cette réunion ayant réuni autour du Chef de l’Etat les généraux chefs des corps des états-majors des FARDC, a déclaré à la presse, que s’agissant de la situation sécuritaire, il a été noté la présence de groupes armés à l’Est du pays ainsi que la stabilisation de la situation sécuritaire au centre de la RDC.

Aussi, a-il-dit, il a été décidé que les jeunes militaires qui ont terminé leur formation à Kitona et à Kamina soient rapidement déployés à l’Est et au centre du pays en vue de renforcer les militaires qui ont fait plusieurs années dans ces parties du pays ; de même que les jeunes militaires qui ont été déployés au Kasaï doivent être réorganisés pour plus d’efficacité face à toute éventualité, en attendant que la Police nationale puisse former des jeunes gens, avant de les déployer dans tout le grand Kasaï.

Parlant du social des militaires, le ministre a fait savoir que le Président de la République a commencé par féliciter nos forces armées pour les sacrifices énormes qu’elles ne cessent de consentir face à la situation précaire que traverse le pays.

Tout en relevant  que beaucoup d’efforts ont été fournis en ce qui concerne le social des militaires face à la conjoncture actuelle, le ministre de la Défense nationale a indiqué qu’il a été examiné la manière dont il faut  améliorer la répartition de leur fonds de ménage. Et, à ce sujet, le Chef de l’Etat attend des propositions concrètes dans les 48 heures à dater de ce lundi, a dit le ministre.

S’agissant des infrastructures aux bases militaires de Kitona et de Kamina, a dit le ministre de la Défense nationale, le Commandant suprême des FARDC a constaté, après son dernier passage dans ces deux bases, que celles-ci sont dans un état de délabrement très avancé, raison pour laquelle il a décidé de mobiliser les moyens nécessaires pour leur réhabilitation.

Et, à cet effet, le génie militaire sera déployé dans un premier temps pour faire l’évaluation de la situation, avant de commencer les travaux de réhabilitation de ces deux bases militaires.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top