Liens commerciaux

0





Le collectif des Ong de défense des droits de l’homme et la plateforme Debout Jeunesse Congolaise (DJEC) ont organisé une marche pacifique ce mercredi 31 août 2017 pour exiger la libération de 5 activistes des droits de l’Homme arrêtés le 31 juillet dernier et actuellement détenus à la prison de la Kasapa.

La marche qui est partie de la Poste a eu comme point de chute le ministère provincial de l’intérieur où les manifestants ont déposé un mémorandum dans lequel ils demandent au gouverneur du Haut-Katanga de s’impliquer pour obtenir la libération de leurs camarades dans 24 heures.






“Nous appelons à votre sens patriotique et humain de parent de vous impliquer activement dans ce dossier, pour que d’ici 24 heures,vous obteniez la libération de ces congolais », indiquent les organisateurs de la marche.






Les ONGDH ainsi que la plateforme Debout Jeunesse Congolaise condamnent aussi la répression par la police, de la marche organisée le 31 juillet dernier.






« La détention de nos camarades viole les principes des droits de l’Homme, ce qui entache et ternit l’image de la Province en terme de respect des droits Humains. Une marche pacifique et non violente organisée en conformité avec la loi, a été réprimée avec la manière la plus inhumaine par de tabac et extorsions », ajoutent les ONG.






Arrêtés Le 31 juillet à Lubumbashi, les cinq activistes dont quatre déjà condamnés à huit mois de prison avec sursis sont accusés par le tribunal de Kamalondo d’incitation á la désobéissance aux lois du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top