Liens commerciaux

0




La descente du Tribunal militaire de Kananga au lieu du double meurtre des experts de l’ONU prévue lundi 21 août a été reportée à jeudi 24 août 2017 prochain, officiellement pour des raisons sécuritaires.




« Le commandant du secteur opérationnel de l’armée nous dit qu’il y a des problèmes de sécurité dans la zone où nous voulons nous rendre. Sur ce, la descente est reportée au jeudi 24 août 2017 », a déclaré lundi, Major Antoine Mampasi Nanga, président du Tribunal militaire de garnison de Kananga.




C’était au cours d’une brève audience consacrée à la constatation des modalités de descente de l’équipe du tribunal à Bunkonde et au village Moyo Musuila, à 60 Kms au Nord de Kananga, lieu du meurtre des experts de l’ONU en mars dernier.




L’annonce du report de la mission du tribunal militaire est intervenue alors que tout était fin prêt. Dans la cour du tribunal, deux camions de l’armée étaient préparés pour le transport des magistrats militaires, avocats, prévenus et l’escorte.




L’auditeur militaire promet de solliciter à la Monusco un appui pour assurer le transport de l’équipe du tribunal jeudi prochain par voie aérienne à bord d’un hélicoptère, pour éviter les difficultés sécuritaires par route.




« Nous sommes gravement préjudiciés car nous avons des clients en détention « , a indiqué Me Serge Miseka, un des avocats de la défense, qui conteste le report de la descente du tribunal à Bunkonde et au village Moyo Musuila.




Jeudi prochain, le tribunal effectuera sa mission si et seulement si les conditions sécuritaires sont garanties, a ajouté le président du tribunal militaire de Kananga.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top