Liens commerciaux

0



Arrivé hier jeudi 3 août à Kikwit où il s’est aussitôt enrôlé, Me Léonard Lumeya-Dhu-Maleghi a appelé les habitants, particulièrement les jeunes, à battre campagne en faveur de l’enrôlement. Objectif, passer de 3 sièges actuellement, à 9 aux prochaines élections législatives.

« Vous devez vous enrôler massivement. On ne doit pas s’arrêter à trois députés. Kikwit doit donner le ton avec beaucoup d’enrôlés. Même plus de 800 mille sur 1 million d’habitants. Jeunes, vous devez prendre la décision pour faire changer les choses. Dans toutes les communes, rues, quelque soit le parti politique, l’enrôlement doit être le maitre mot », s’est exprimé Me Lumeya, insistant sur le fait que « les élections auront lieu dans ce pays. » Comme pour conforter ce qu’il dit, Me Lumeya ajoute, « au Kasaï, l’enrôlement va débuter bientôt. La loi sur la répartition des sièges sera soumise au parlement et le calendrier sera publié ».

LA RESPONSABILITE DES ENFANTS DE KIKWIT
Comme il fallait s’y attendre, le quotidien des Kikwitois, - eau, électricité et érosions- s’est invité au menu de l’entretien de Lumeya avec la population. « Il faut trouver des solutions », dit-il, indiquant que « le président Kabila est déterminé pour que l’eau et l’électricité soient opérationnelles à Kikwit. Ce n’est pas la faute du chef de l’Etat. C’est de la responsabilité des enfants de Kikwit », affirme-t-il. Evoquant le dossier Kakobola, Lumeya rassure : « Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir un ministre de la Dynamique pour la Démocratie au Congo (DDC), Ingele Ifoto, à l’Energie. Notre devoir, mon devoir, dit-il, c’est de pousser sur le dossier du barrage Kakobola. Et tout doit être mis en œuvre parce que la volonté politique y est. Mettre l’eau et l’électricité à Kikwit. » Me Lumeya affirme que « tous les députés sont mobilisés pour que Kikwit ait l’eau et l’électricité. En commençant par le président de l’Assemblée nationale. Donc aujourd’hui, les enfants de Kikwit sont tous mobilisés. En plus le président Kabila a donné son feu vert.... »
La jeunesse de Kikwit attendait également son élu sur le stade Kazamba. Me Lumeya a vite fait de l’assurer. Il promet de s’impliquer pour sa construction. « Au sujet du stade de Kazamba, deux millions de dollars avaient été décaissés. Les travaux sont inachevés. Nous allons suivre le dossier. D’ici à la fin de l’année, nous allons voir comment rendre opérationnel Kazamba. Pour permettre aux jeunes d’éclore leurs talents et mieux défendre les couleurs de la province », a-t-il soutenu.
Autre message délivré par Me Lumeya, c’est la fin de constructions anarchiques à Kikwit. Le ministre des Affaires Foncières menace de frapper tous ceux qui vont enfreindre la loi. Il rassure les habitants de Kikwit que le gouvernement est déterminé à trouver de solutions au problème d’érosions qui ronge la ville. « Plus question de constructions anarchiques à Kikwit. Les gens doivent arrêter de morceler la concession du camp Ebeya. Je vais ordonner la suspension des travaux de toutes ces constructions anarchiques. Pas question de lotissements irréguliers. Plus de taudis. On fait un effort pour que justice soit rendue. D’ailleurs, l’École nationale de cadastre et bureau des Affaires Foncières seront réhabilités. Je défendrai le dossier de Kikwit partout. »
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top