Liens commerciaux

0


Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (RASSOP)menace de traduire en justice le vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo. Cette méga plateforme de l’opposition n’aurait pas digéré les propos de Basile Olongo sur une prétendue milice qu’entretiendraient Félix Tshisekedi et Jean-Marc Kabund, deux dirigeants de l’UDPS, l’une des composantes majeures du Rassemblement, à laquelle milice est attribuée les dernières attaques à la prison de Makala, au commissariat de police de Kalamu et au marché central de Kinshasa.

Dans un communiqué publié samedi 5 août à Kinshasa dont Forum des As s’est procuré une copie, toutes les composantes de la plateforme d’opposition restée fidèle à Félix Tshisekedi "condamnent" les propos de ce membre du gouvernement. Pour les composantes du Rassemblement lesdites attaques sont l’oeuvre du pouvoir afin de retarder les élections.
Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement condamne les propos du vice-ministre de l’intérieur Basile Olengo impliquant Félix Tshisekedi et Jean Marc Kabund dans les attaques depuis mai dernier dans la ville de Kinshasa. Les opposants expliquent que l’UDPS ne recourt jamais à la violence dans sa lutte pour la démocratie et ne peut donc pas être assimilé aux Kamwina Nsapu.
Lire, ci-joint, le communiqué du RASSOP.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top