Liens commerciaux

0
Une lettre de l’ARPTC instruit les responsables de ces entreprises à réduire les capacités de diffusion sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube…

La République Démocratique du Congo traverse une période trouble. Secoué par des appels à des manifestations des rues et à des violences de toutes sortes, le pays est menacé par une explosion sociale si l’on n’y prend garde. C’est dans ce contexte que l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) a instruit les sociétés de son ressort à « réduire au strict minimum la capacité de transmission des images » dans les réseaux sociaux en vogue (Facebook, Twitter, Whatsapp…)

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top