Liens commerciaux

0
« En vue de prévenir les échanges abusifs des images via les réseaux sociaux entre abonnés de votre réseau, je vous prie de prendre, dès réception de la présente, les mesures techniques préventives
susceptibles de réduire au strict minimum la capacité de transmission des images », dit une correspondance signée par Oscar Manikunda, patron de l’ARPTC, lundi 7 août 2017.
Depuis la nuit du lundi à mardi 8 août 2017, les Congolais ont constaté que la connexion internet tourne au ralenti, le partage des photos et vidéos quasi-impossible sans l’application VPN.
Rappelons que cette décision de l’ARPTC intervient dans un contexte particulier en RDC, caractérisé d’une part par les affrontements entre les forces de l’ordre et les adeptes de Ne Mwanda Nsemi, et d’autres parts par les actions lancées par le Rassemblement de l’Opposition pour faire pression à la Ceni afin de publier le calendrier électoral et la tenue des élections en décembre 2017 conformément à l’accord de la Saint Sylvestre.
Clément Muamba
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top